Modele de van der waals

L`équation de van der Waals est mathématiquement simple, mais elle prédit néanmoins la transition observée expérimentalement entre la vapeur et le liquide, et prédit un comportement critique. [12]: 289 il est d`un certain historique intéressant de souligner que Van der Waals, dans sa conférence du prix Nobel, a donné un crédit à Laplace pour l`argument que la pression est réduite proportionnelle à la place de la densité. [citation nécessaire] La forme spécifique de l`équation dépend de la substance. Par exemple, un gaz raréfié à une température suffisamment élevée est bien décrit par le modèle de gaz idéal. Son équation d`État est la loi bien connue de gaz idéal énoncée par Emile Clapeyron ( (1799-1864 )) dans (1834: ) la Loi de gaz idéale traite les molécules d`un gaz comme des particules ponctuelles avec des collisions parfaitement élastiques. Cela fonctionne bien pour les gaz dilués dans de nombreuses circonstances expérimentales. Mais les molécules de gaz ne sont pas des masses ponctuelles, et il y a des circonstances où les propriétés des molécules ont un effet mesurable expérimentalement. Johannes D. van der Waals a proposé une modification de la Loi sur le gaz idéale en 1873 pour tenir compte de la taille moléculaire et des forces d`interaction moléculaire. On l`appelle généralement l`équation d`état de van der Waals. r est la distance entre les centres des sphères et d est la distance où les sphères dures se touchent (deux fois le rayon van der Waals). La profondeur du puits van der Waals est ε {displaystyle epsilon}.

Dans cette coordination, l`équation de van der Waals devient: pour un gaz réel, la situation peut être tout à fait différente. Afin d`enquêter sur ce sujet, nous écrivons l`équation de van der Waals dans la forme selon la méthode de permettre la déviation d`un gaz réel à partir d`un gaz parfait, l`équation de van der Waals supposément ne serait valable que pour les petits écarts, c.-à-d. , pour des pressions modérées. Mais il s`est avéré que cette équation qualitativement décrit de manière satisfaisante le comportement des gaz réels dans un large éventail de paramètres, y compris la région critique. À une température fixe, l`équation de van der Waals décrit la dépendance (pleft (V right). ) dans le plan (pV ), cette dépendance est représentée comme une famille d`isothermes, chacune correspondant à une certaine température. Pour étudier cette dépendance plus en détail, nous transformons l`équation de van der Waals en la forme suivante: bien que la constante matérielle a et b dans la forme habituelle de l`équation van der Waals diffère pour chaque fluide considéré, l`équation peut être refondue dans une forme invariante applicable à tous les fluides.

Comments are closed.